samedi 4 octobre 2008

Le dilemme de Jodie 2 (5)


Que feriez-vous à la place de Jodie ? Rendre ou garder l'argent ?


Votre réponse à cette question dépend du code d’éthique que vous avez adopté. Qu’entend-on par ‘ éthique ’ ?
L’éthique est définie comme la “ science des mœurs et de la morale ”. (Dictionnaire Hachette.) L’auteur Eric Easton précise : “
Les termes ‘ éthique ’ et ‘ morale ’ ont le même sens original.
Le premier est d’origine grecque (êthikos), et le deuxième, d’origine latine (moralis).
Tous deux se rapportent à l’autorité de l’usage et de la tradition. ”
Pendant longtemps, la religion a dicté les normes morales qui régissent la vie des gens.
La Parole de Dieu, la Bible, a été influente dans bon nombre de sociétés.
Toutefois, de plus en plus d’humains ont estimé que les principes religieux n’avaient aucune valeur pratique et que le code moral de la Bible était dépassé. Qu’est-ce qui a comblé le vide alors créé ?
Le livre L’éthique dans la vie des affaires (angl.) fait remarquer que “ la pensée laïque a pris la place raison de l’autorité que détenait jadis la religion ”.
Aujourd’hui, les gens parlent en termes d’éthique là où autrefois ils auraient parlé en termes de religion. ”


Devant une décision difficile à prendre, comment distinguez-vous le bien du mal ?


Vos normes morales sont-elles déterminées par Dieu ou par vous-même ?
Et comment, sur quoi vous basez-vous pour juger le bien ou le mal d'une situation ou d'un comportement ?

2 commentaires:

jarnet sandra gr: 506 a dit…

moi je me base sur la bible c'est ma religion qui est basée sur cette bible. je suis baptise évangélique et pour différencier le bien du mal je me base sur des versets bibliques et grâce à cela je suis sur de faire le bien autour de moi et de me reprendre quand je fais une acte mal qui est nuisible. Dieu est mon maître spirituel et je me base sur sa pensé qui a été écrit par ces apôtres et qui raconte tout ce qui c'est passer et comment lui il a réussie à faire le bien et comment on peut faire pareil.

Patate a dit…

Moi, c'est sur ma capacité analytique que je me base, je suis athée par choix et fière de l'être, je préfère regarder, comprendre et prendre un choix qui me semble logique plutôt que de vérifier dans un bouquin comment réagir a une situation, évidemment cette méthode comporte de hauts risques, car on choisis de faire au lieu de demander quoi faire, ce qui peut résulter à un choix qualifié d'amoral dans l'ensemble de la société. Néanmoins je préfère décider mes choix de vie et d'être jugé devant un tribunal plutôt qu'obéir aux commandements d'un être supérieur que je ne peut ni voir ni toucher.