mercredi 1 octobre 2008

LA PASSION DES JEUNES DANS LA PEAU

On entend toutes sortes de choses sur le métier d’enseignant depuis quelque temps.

"-Ah les profs, ils se plaignent tout le temps le ventre plein !






-Ah les profs, ils ont deux mois de vacances par année et ils ne sont pas encore contents !



-Ah les profs, ils font leur travail pour l’argent !

-Ah les profs, ils devraient tenir leurs classes et laisser faire le reste. "



Toutes ces sottises me cassent les oreilles. Je suis vraiment fatigué, très fatigué, même, de les entendre. Tant de mensonges et de suppositions qui minent l’existence même de cette vocation.


Parce que c’est une vocation, une mission très spéciale, et rien d’autre. C’est une œuvre de service et de dévouement. Rien de moins.



Tous les jours, j’agis par amour et par passion.


Tous mes gestes en sont des conséquences immédiates. Je me dévoue à des personnes qui sont dignes d’autant d’attention.


Ces petits paquets d’énergie sont au centre de ma vie et je les aime comme on aime la vie.






Ils sont mon inspiration, mes ailes et mon enseignement



Tant que nous les laisserons nous enseigner nous enseignerons mieux.Tant que je les aimerai, ils me le rendront.


Tant que je croirai en eux, ils croiront en moi, et en eux,par le fait même.


Tant que je les respecterai, ils me respecteront.


Nous devenons un modèle pour eux, si nous incarnons ce que nous disons.




Suite à la tragédie de Dawson, je leur ai confié que si un drame semblable se produisait chez-nous, je tenterais tout pour les sauver, les secourir, pour panser tous leurs plaies autant celles du corps que celles de l’âme.
Ils m’ont regardé, l’air hébété semblant me dire : Monsieur, vous êtes fou. »


"Oui, je suis fou. Je suis fou de vous."



Quand un des miens, se présente devant eux sans passion et bourré de préjugés envers eux, ils le savent immédiatement.


Ce qu’ils veulent c’est quelqu’un d’allumé qui les transcende.


Certes ils sont impitoyables dans leur exigences .Mais pas trop.

Ils veulent sentir qu’on est d’abord là pour eux avant de l’être pour nous-mêmes.

L’ère informatique et télévisuelle que nous traversons et qui les façonne influence aussi leurs attentes.

Si nous pouvions être une page web ou un exposé power-point ambulant avec des effets sonores et visuels ; une sorte de son et lumière pédagogique, peut-être n’aurions nous plus besoin de faire de la discipline dans nos classes.

Le malheur pour eux, bien souvent, c’est qu’il leur est impossible, en cours d’exposé ou d’activité de nous zapper.


Pour eux, l’instantanéité est une nourriture quotidienne.Zapper l’école, s’ils le pouvaient, ils le ferait. Comme nous,à leur âge. Mais pourquoi ?

Une émission intéressante, punchée et qui rejoint ses auditeurs, on ne la zappe pas.

On l’écoute et on l'apprécie.


Cette année, notre école exige un costume obligatoire pour tous les élèves. Les initiales de notre établissement sont clairement visibles à l’endos du chandail.


Plusieurs me disaient détester cela, pire, cela les rend carrément furieux.« C’est laid « me firent-ils remarquer.

« Laid, mais pourquoi « ?

Et là une montée de lait- pardon pour le pauvre jeu de mot trop facile – surgit de moi.

«"Ben, là. Pourquoi donc ?C’est juste le nom de votre école.

Qu’est-ce qu’elle vous a fait votre école pour que vous la détestiez tant que cela ? "

"Je comprends que vous n’aimiez pas trop l’école, mais à ce point-là, cela me dépasse. "

Et là, j'emballe.

"On fait tout pour que vous l’aimiez, pour vous intéresser. La réforme, c’est quoi vous pensez ? On s’investit de toutes nos forces pour vous motiver.Et c’est cela que cela donne ! On dirait que vous parlez de la peste ou du diable"

Et bla bla bla et rebla bla bla.

Ils m’interrompirent pour me dire que je le prenais trop personnel et que finalement ce n’était qu’une initiale de trop sur un chandail.


En revenant à la maison, dans l’auto, je pensai. C’est plus que cela au fond qu’ils veulent me dirent.Voulaient-il me crier : " Monsieur, l’école telle que vous la faites, elle ne nous ressemble pas. On ne s’y sent pas chez –nous parce que ce lieu se fait.... trop...sans nous !"

"Il se dit être là pour nous mais nous exclu trop souvent de tout." ! Hum hum.

J’ai mis plusieurs jours à encaisser le coup. Pour finalement me demander si les élèves ne souffriraient pas du même mal que nous, finalement.


Ce malaise dans ces écoles froides, trop individualistes pensé par des ministres et des théoriciens et des administrateurs est peut-être contagieux. Il est semblable. Nous sommes mal heureux parce que l’humain que nous sommes n’est pas valorisé, n’est pas suffisamment mise à contribution. Il est serré comme un citron à limonade. Et que le sentiment d'appartenance, est trop souvent absent. Mais c’est pas un peu triste?


Comment voulez-vous que la profession recrute ainsi ? Comment voulez-vous que les parents et la population en général nous respectent et nous appuie dans un tel contexte ? Comment voulez-vous que les élèves ne foxent pas, ne décrochent pas ?

Le feu sacré s’effrite de tous côtés et nous nous envoyons des balles de reproches et de responsabilités. Ah là là…….


En fait cela commençe, pour moi, par une nouvelle journée, de la vie, de la confiance en la vie, un peu de musique et un café, un p’tit tour de char et des sourires plein les corridors.

-"Bonjour Monsieur Lavoie ! "

-" Bonjour Francis."

-" Bonjour !"

-"Comment allez-vous"

-"Très bien ! Et vous ? "

-" Très bien, merci ! "

-" Bonne journée ! "

- " Merci et vous aussi !"


Marc-André Lavoie

Septembre 2006

Enseignant depuis 25 ans !!!!

27 commentaires:

Karl Piché-Brazeau a dit…

ECR 502-03, Karl Piché-Brazeau

** J'ai décidé de publier un commentaire sur cette article car je voulais vous féliciter de votre dévotion face à votre emploi! Vous êtes un exemple en agissant par amour et par passion. Votre qualité d'enseignement est un cran plus haut que certains de vos collègues étant donné que vous vous donnez coeur et âme pour votre métier! Bref,vous êtes un exemple à suivre!

Éthicien a dit…

Ton coemmentaire me comble et m'honore. Medrci de le reconnaître. Et merci pour ta grande fidélité à mon blog. Tes commentaires sur l'article sur l'objectivité et la sujectivité étaient particulièrement justes. Je vais le remanier prochaenement.

Grisant a dit…

Je soutint amplement karl dans se kil vien décrire. Ses rare de voir des prof demandé a ses éleves pour faire vivre un site ou autre. Certain prof se baricade derriere leur statu ou leur burreau et se ferme completement. De plus je rajout: que la passion ne passe que quand on la vie.?.?.?.?.?.
(spécial et fou a la foie ma remarque mais bon....)

marie-pier lajoie a dit…

Je dois avouer que vous etes vraiment le premier professeur que j'ai connu aussi passionné, c'est beau à voir et.. spécial en meme temps. C'est des gens comme vous dont les élèves vont se rappeler plustard.

Mathieu Poirier a dit…

Wow! vous etes chanceux d'aimer tant votre emploi si tous le monde aimais leur emploie comme vous le monde serai merveilleux lacher pas vous etes vraiment un bon prof!

Anonyme a dit…

cher M.lavoie
c'est un de mes articles preferer c'est tres interresant ce que vous dites . je suis entierement daccord avec vous .

erika groupe 107

Shadow3892 a dit…

Je suis d'acord avec vous le monde devrait respecter les
professeur(e)s parce que c'est peut-être leurs job mais il nous font apprendre à nous.

Je vous félicite M.Lavoie, continuer votre métier, vous faite du bon travail.


Hy,Laurent g.101

Juste-Sara a dit…

Quel beau texte. C'est désolant de rentrer dans une classe et de voir un visage dénudé d'émotions. Contrairement à ce que plusieurs professeurs pensent, les élèves sont toujours attentifs et touchés quand un professeur partage un bout de sa vie privée avec nous.

C'est dur de ramasser tout le fouillis de sentiments quand notre enseignant est en plein divorce ou a des problèmes financiers. Bien sur qu'ils sont humains, mais peut-être que s'ils s'attardaient ne serait ce qu'un peu plus a nous nous serions plus tolérants.

Cette année à l'école, je me sens sincèrement enfermé par des êtres étranges. À quoi sa sert de vouloir faire de l'école un lieu parfait ou tout le monde marche dans le droit chemin si en détriement les élèves développe une rage face au personnes qui tentent d'installer ce régime illogique..?!

Laissez nous tranquille et merde essayez dont un coup parti de faire de cet endroit ou on s'instruit un lieux plus agréable... Pas trop compliqué!

CB a dit…

Je suis d'accord avec tout les gens qui ont émis des commentaires sur cette page. Vous êtes un des seuls profs avec tant de joie de vivre voous avez une passion immence envers votre emploi et vous vous donnez à fond pour plaire aux autres !

Skyline a dit…

C'est surtout des proffesseurs comme vous qui nous donnes le goût de venir à l'école car nous savons que nous n'aurions pas un proffesseur qui reste assis et qui nous donnes des notes à chaque cour sans enthousiasme, qui fait ce qu'il a à faire et c'est tout, en fait je dit comme Marie-Pier Lajoie!
Car tout mes autres proffesseurs de moral des années précédentes était assez ennuyeux, et vous, vous tenez à nous, tenez à nous faires connaîtres les passions et de vivre notre vie tel que l'ont veut
je devrait vous attribuer la phrase "Carpe Diem"


(en passant Grisant tu pourrait au moin essayer de te corriger c'est presque illisible)

Skyline 5eme secondaire

Anonyme a dit…

moi je crois qun prof reste un prof je nai rien a dire contre eux

skater a dit…

suite a ce que vous avez dit sur la tragerdit du colege dawson je trouve que ses un geste non envisagable et quand jai aprit sa jai ete tres tres tres surprit parce que j etait sur que il n y aurais jamais u dans les ecole

Anonyme a dit…

Moi je trouve sa correct qu'il y a le logo de l'école à l'endos du chandail. Porter un polo évite de retrouver les gang à l'école, les batailles des groupes,etc...Pour certain,le polo n'est peut être pas beau mais moi je le trouve beau.

gr:206
chantonette

Anonyme a dit…

Je ne suis pas contre le polo de l'école,mais je crois que c'est quand même un peu trop,il faudrait nous laisser nous habiller comme on veut la plupart ont acheté de nouveaux vêtements cet été et ils ne pourront pas les porter durant la semaine,on passe près de 55% de notre vie à l'école donc je crois que l'on devrait faire quelque chose pour que l'on soit bien.

Anonyme a dit…

J'aime pas vraiment les polo de l'ecole, mais il ne sont ni pas beau ou laid. Je penserai qu'il devrai nous laissez plus de choix au couleur des polos. Je pense que les élèves veulent comme moi porter des vêtemets que nous voulons.

Audrey Valade a dit…

Audrey Valade, secondaire 5, groupe 04

Pour parler des polos, quant à moi ça ne me dérange pas tant que ça. Je m'en priverais bien mais je ne chiale pour contre ça pour autant. Je crois seulement que les directeurs devraient nous imposer de porter un polo, mais de la couleur de notre choix car ce n'est pas la couleur qui fait qu'on s'habille correctement ou non.

Éthicien a dit…

Audrey : J'aurai aimé t'entendre au-delà du polo..sinon avec plus de nuances..et pas juste..cela ne me dérange pas. Et pourquoi pas, se demander pourquoi ?

jarnet sandra gr: 506 a dit…

j'écrit sur ce ommentaire car vos affirmations sont vrai. Je vous félicite de prendre votre travil à coeur ce n'est pas tout le monde qui le font et je trouve sa dommage. C'est vrai que école n'est pas un endroit ou je me sente chez moi et si sa continue comme sa personne ne le saura. Premièment, les polo que tout le monde porte pareil beaucoup de monde prtait des chandail qui leur plaisant car sa montrait leur passion sa montrait qui il était par rapport aux autre il aimait être différent mais avec ce chandail notre liberté est coupé enlever et sa me fait de koi.

en plus cette acte était supposer règler les chose mais kes que sa la fait au juste sa la empirer les affaire les jeunes font des rebellions comme par exemple les bataille de nourriture au autre chose.

si école veut que on soit tolérant il doivent nous impliquer dans le système sinon c'est sur que il va y avoir plus de rebéllion. et les jeunes aime quand on nous implique dans un projet et non on aime pas se faire laisser de côter par les imbéciles de personnes qui croivent tout savoir sur le monde mais en fait oublie le plus important nous LES JEUNES.

sandra jarnet gr:506

Yasmine Li B. a dit…

Vous nous avez déjà lu une partie de ce texte mais je ne l'ai pas trop retenu car je suis plus visuelle que d'entendre. Mais je veins de le lire et là, je m'en souviens. Je voulais vous dire que vous êtes un peu comme mon père parcqu'un jour, il parlait à son frère (mon oncle), il nous a regardé moi et ma soeur, et il a dit:"Je me jetterais devant un train pour eux." Je croit qu'il ne sait pas que je l'ai entendu mais ce n'est pas grave car je m,en souviendrais toujours, je crois. Quand j'ai lu le ptit bout sur Dawson, j'ai tout de suite penser à lui et à ce qu'il a dit. Tou ca pour vous ire, M.Lavoie, que vous nous aimez comme un père aime ses filles même si celles-ci ne sont pas du même sang ni ne viennent pas de lui.

P.S.:si une tragédie comme Dawson arriverait, qui serait le pauvre jeune qui tirerait sur tout ce qui bouge? Un pauvre adolescent se faisant intimider et qui en a assez ou un simple trouble de comportement (ou de colère)? Tout ca pour dire de nous respecter entre nous si vous ne voulez pas qu'on lise dans les journaux "Un adolescent armé à André-Laurendeau".

Anonyme a dit…

Monsieur Lavoie,
Ce texte ma donner des larmes au yeux. Moi mes profs m'inspire beaucoup jai surtout un prof en tête ma prof de biologie. Elle est tellement fine et elle ma fait passer mon année presque que avec des super de haute note mais je travillais pour.Votre texte était tellement beau mais en le lisant c'est a elle que je pensais.J'espère que vous serez de la même inspiration.

beigegreen1992 ECR502-06

akov2753 a dit…

Vous êtes quelqu'un qui porte attenton à ses éleves et qui nous soutien dans nos idées et je vous en remercie ! Parfois, nous les ados avons l'air indifférents face à vos efforts pour nous et j'en suis désolé, mais sachée que nous l'apprécions grandement.

Merci

Éthicien a dit…

Cher Akov : Je suis toujours touché lorsqu'un élève prend la peine de remarquer ce que je fais dans une journée. Et de l'apprécier. Je te remercie.

beigegreen1992 ECR502-06 : Je me le souhaite. En passant, c,est toi qui te fait passer et qui est la première personne responsable de ta réussite !


Yasmine Li B. : Tu m'a très ému, toi !!Et fortement impressionné, surtout ta conclusion. Wow. C'est fort. Quand je vois tous ces petits et grands gestes d'exclusion chez les ados, Quand j'entends parler d'autres fusillade dans des écoles. Je m'inquiète moi aussi. C'est pour cela, que je tente d,aimer le plus de personnes possibles, de manière inconditionnelle. Bonne journée !

Éthicien a dit…

sandra jarnet gr:506 : Tu touches des points très sensibles, et très pertinents. Comme le sentiment d'appartenance qui fout le camp dans nos école. Et cela, c'est très dangereux. On ne s'implique pas dans un milieu que l'on ne considère pas comme le sien.
Moi j'ai eu des modèles au secondaire, d'enseignants allumés, investis, et près de leurs élèves.
Merci aussi pour tes beaux compliments flatteurs.


Mathieu : Si on aime pas notre emploi, on a qu'une chose à faire, non ?

Grisant : La vie que l'on a en soi, ne demande qu'à sortir et se reproduire. Il faut y croire.

Marie-Pier : Merci. J'espère que tu vas te souvenir plus tard, toi aussi ! Lol.

Érika : Il manque un peu de chair autour d el'os , non ? Vas-y. Précise-moi tout cela.

Hy,Laurent g.101 : Ilomanque une conclusion. Le pourquoi des choses. Merci pour ton encouragement, par ailleurs. Tu es un bon élève. Sérieux, poli et appliqué.

Juste-Sara : Tu sembles en avoir sur le coeur. Je sens la révolte.la rage, oui...
Qu'entends-tu par êtres étranges ? Si je comprends bien tu accuses certains enseignants de ne pas assez s'investir. C'est cela ?
Ton texte est un peu confus, malheureusement. Mais je t'excuse, tu avais un trop plein à sortir.
Et qu'est-ce qui est si illogique dans notre système ? Et quand tu demandes qu'on vous laisse tranquille, je ne suis pas sûr de te suivre. Explique.

Anonyme a dit…

j'ai jamais connu un professeur aussi passioné de son travail. Je crois en plus que c'est la base d'un travail, Etre passioné de se que l'on fait. Si tu n'aime pas se que tu fait dans la vie le temps sera long. Moi J'ai une passion que jespere faire toute ma vie et c'est danser. Je Danse toujours,La Danse c'est ma vie. Je suis passioné de la danse, je danse pas parce que je suis obligé, mais parce que j'aime sa. Je dis pas que je danse nécessairement bien mais , au moin quand je danse je m'amuse. J'aime aussi dessiné, je c'est que je ne suis pas une artiste ,mais lorsque je dessine sa me defoule et je peux me laisser aller dans mes idée folle.

Éthicien a dit…

Anonyme de la danse : Donne-moi ton pseudo en classe, stp.
Danse , danse, fais le toute ta vie, si cela te passionne et te fait vivre. Tu vas être heureuse et rendre les autres heureuses et heureux autour de toi. Tu as de la chance d,avoir trouvé ta voie à ton âge. tu m'inviteras au spectacle de l'école, si tu y es ?

Anonyme a dit…

C'est vraiment gentile d'avoir tant d'attention pour nous spa tous les prof qui sont comme vous, vous etes different. Si ca serait pas des cour poche Je 'Zapperais' pas l'école :P Non mais c'est vrai il ya des prof qui sont tellement divertissent , que leurs cour sont hot pi drole mais quand t'aime pas ton métier... ben ça parait. J'connais un prof dans un cour au début de l'anné( pas mon cour la :P ) qui a dit: Moé chu pas ici pour etre votre ami J't'un prof chui la pour vous faire chier Fack jva vous faire chier.. Tant qu'à ca change de job. C'est vrai qu'il y a des profs qui chialent mais si t'aime ca etre un prof ca veu dire a quelque part qque t'aime enseigner et t'a du fun dans ta classe avec tes élèves d'après moi si c'est le cas ta trouver ta palce = )

Samantha Vermette Gr:509

Anonyme a dit…

C'est vraiment gentil d'avoir tant d'attention pour nous ca se voit que vous etre passioné spa tous les prof qui sont comme vous, vous etes different. Si ca serait pas des cour poche Je 'Zapperais' pas l'école :P Non mais c'est vrai il ya des prof qui sont tellement divertissent , que leurs cour sont hot pi drole mais quand t'aime pas ton métier... ben ça parait. J'connais un prof dans un cour au début de l'anné( pas mon cour la :P ) qui a dit: Moé chu pas ici pour etre votre ami J't'un prof chui la pour vous faire chier Fack jva vous faire chier.. Tant qu'à ca change de job. C'est vrai qu'il y a des profs qui chialent mais si t'aime ca etre un prof ca veu dire a quelque part qque t'aime enseigner et t'a du fun dans ta classe avec tes élèves d'après moi si c'est le cas ta trouver ta palce = )

Samantha Vermette Gr:509