samedi 3 janvier 2009

Des bracelets GPS contre le décrochage

Publiésur cyberpresse le 03 septembre 2008 à 00h00

Quelle désolation. Somme-nous vraiment rendu là ? À presque séquestrer nos jeunes pour les faire étudier. Mais c'est d'un ridicule. Je suis sorti enragé noir de la lecture de cette article.


Les adolescents qui «participeront» au projet pilote de six mois auront de 15 à 17 ans. S'ils dépassent les limites de l'école pendant la journée, ou un périmètre convenu autour de leur résidence le soir et la nuit, une alarme avertira un surveillant au bureau du procureur.
«Un autre comté de l'État fait cela depuis quatre ou cinq ans, et ça a réduit de 95% le décrochage chez la clientèle visée, dit la juge Linda Penn, qui a mis sur pied le projet du comté de Bexar. Je pense que la simple peur du bracelet GPS fera le travail.»
Le problème du décrochage, selon la juge Penn, est qu'il facilite l'entrée des jeunes dans les gangs de rue. «Sans décrochage, vous avez beaucoup moins de nouveaux jeunes criminels, assure-t-elle au cours d'un entretien téléphonique. C'est un problème important dans notre comté, qui compte 1,2 million d'habitants.» Elle pense que la mesure ne fera pas l'objet de contestation judiciaire. L'ACLU, une ONG militant pour les droits civiques, a indiqué à l'Associated Press son inquiétude devant le programme, mais n'a pas annoncé de poursuite.
Le coût du projet pilote, 100 000$US, devrait être assumé par les écoles du comté, espère la juge Penn. Entre 50 et 75 élèves devraient y être conscrits, mais la juge Penn assure que le surveillant pourra se charger d'une centaine d'élèves si besoin est.
Une approche impensable au Québec
À l'Université de Montréal, la professeure de droit Violaine Lemay, spécialiste du droit de la jeunesse, estime que cette approche serait impensable au Québec, tant au niveau de la philosophie de la Direction de la protection de la jeunesse, que de la loi proprement dite. «Plus on renforce le caractère carcéral de l'école, plus on renforce la volonté de s'en évader, dit Me Lemay. Au Québec, un directeur d'école qui constate des absences répétées doit tout d'abord contacter les parents, puis ensuite seulement la DPJ, qui doit prouver que l'absence de fréquentation scolaire compromet la sécurité de l'enfant. La liberté des personnes est très protégée au Canada. Les jeunes ont aussi droit à l'égalité. Si l'employeur d'un adulte le soupçonne de ne pas travailler assez, il n'a pas le droit de le surveiller avec un bracelet GPS. C'est la même chose pour les jeunes et l'école.»

Vision marquée par l'ignorance
Au-delà des considérations juridiques, Me Lemay est «triste» de voir cette histoire. «C'est une vision naïve du monde, profondément marquée par l'ignorance. On se dit que s'il y a moins de liberté, les jeunes vont avoir moins le goût de la liberté et plus le goût de l'école. Au contraire. Il y a une grande méconnaissance des travaux scientifiques sur le problème du décrochage scolaire. Ce qu'il faut, c'est intervenir durant l'enfance, intervenir auprès des mères de familles monoparentales: au lieu d'un bébé secoué, d'un enfant qui apprend la violence, la mère peut lâcher son stress.»
Mais s'il n'y a pas eu d'intervention durant l'enfance, que faire avec un adolescent décrocheur? «L'école n'est pas nécessairement faite pour tout le monde, dit Me Lemay. Avant, seulement les élites y avaient accès, maintenant tout le monde doit y aller. Les jeunes hyperactifs qui auparavant excellaient dans les champs se retrouvent enfermés dans une classe. Ça me fait penser à La fortune de Gaspard, de la comtesse de Ségur: un paysan décidait que ses deux fils le deviendraient aussi, ce qui rend très malheureux le fils qui aimait l'école; puis il se revire de bord, et décide qu'ils iront tous deux à l'école, ce qui rend malheureux le fils qui aimait les champs.»
Une autre école texane, à Harrold dans le nord rural de l'État, a flirté cet été avec la controverse. La commission scolaire a décidé d'autoriser les enseignants à porter des armes cachées sur eux durant les cours, dans le but d'éviter des tragédies comme la fusillade de Columbine au Colorado en 1999. «Nos parents ne veulent pas que leurs enfants soient des poissons dans un bocal», a expliqué le directeur de la commission scolaire, David Thweatt, au New York Times. «Ils ne se font pas d'illusion: la police ne pourrait pas intervenir assez rapidement en cas de fusillade.» M. Thweatt a ajouté qu'interdire les armes à feu dans les écoles les rend plus invitantes pour les mécréants.

27 commentaires:

Karl Piché-Brazeau a dit…

Karl piché-Brazeau 502-03

Ce la faisait un bout que je n'avais pas écris, c'est donc aujourd'hui que je recommence..Je trouve tout simplement absurde le fait qu'il veuille nous "emprisonnés". Si le projet pilote fonctionnait, je crois que le taux de suicide serait plus élevée a l'avenir. C'est otut a fait insensé de brimer la jeunesse de plusieurs jeunes en les obligeant a porter ces bracelets. Est-ce qu'on est rendu fou a ce point? L'école est un milieu pour s'instruire face a la vie en général, et pas jsute aux projet scientifique. C'est fait pour se faire des amis et sortir le soir avec eux pour se développer personnellement. Cependant, si on ne peut plus faire cela a cause Dun certain bracelet, que va-t-on faire pour se développer? Bref, atttetion au suicides mes confrères.

carol-anne a dit…

carol-anne dubé gr 206

cher M.lavoie je trouve sa totalement "dégeulasse" se quil font sa na pas d'allure c'est quoi il veulent controler nos vie sa na pas d'allure quand jai lue le texte je n'en revenais pas du tout pourquoi il font sa les jeunes on le droit d'avoir leur vie je comprend qu'il veulent que les jeunes arrête de manquer lecole mais il n'ont pas le droit de leur mettre un bracelet gps moi si je serait a leur place je me révolterais car c'est comme si il les attachais a un chaisse pour pas qu'il manque l'ecole mais c'est le choix des éleves et on devrait pas les contrêler

Bastien Gagné a dit…

Bonjour Monsieur Lavoie. Dans cet article j'ai trouvé ridicule de mettre des bracelets aux jeunes pour contrôler leurs déplacements. C'est assé bizarre! On est quand même pas tous si méchant que ça. On serait comme des prisonniers.Il y a aussi la partie ou il disent que les profs on droit a des armes dans les écoles. C'est vraiment absurde! Ça n'est pas très aceuillant.

fox7 a dit…

Je trouve que ses trop car il faut vivre et laisser vivre une personne car moi je n aimerais pas cela car ses une sorte de prison et moi j aime sa me promener le soi dehors pour prendre de l air et je pense qu'il y aurait beaucoup de suicides car le jeunes se sentirait enprisoné et le bracelet me fatiguerait merci d avoir lu mon message et faites attention a vous bye bye!!

Anonyme a dit…

M. lavoie si il faut qu'on mettre le bracelet sur vous?cest quoi vous faite.se qu'il font sa na pas d'allure car tu va rien faire et que tu sois oubliger que le prof vient pour nous chicaner.Pour moi je voulait pas porter ce bracelet car cest comme si tu est leur esclaver et qu'il dit quoi fait pour qu'on soit plus calme.Si des eleves veut rater des cours cest pas les affaire de l'ecole mais les parents.
cynthia bardier gr 204

Anonyme a dit…

Bonjour. Moi,je trouve ca pas juste.Je trouve que c'est juste aux prisoniers qu'on doit faire cela.C'est vrai que c'est une bonne façon de suivre le déplacement des ados,mais ces ados ont pas beaucoup de liberté.C'est comme ci ils étaient des prisoniers.Moi ci on devrais me mettre un collier au pied pour suivre mes déplacements,c'est sûr que ca me plairé pas!!! Alexandru.Burca. G:103

Anna-Maria Yannakis a dit…

Bonjour M.Lavoie,
Mettre des bracelets GPS sur nous, et bien, comme tout le monde, je trouve cela complètement absurde! Selon moi, il n'y a aucun sens a cette idée là. Mettre ce bracelet, veut presque dire être sous les ordres d'autres 100% de ton temps, ne pas être capable de vivre ta vie comme TOI, tu veux, peut-être même avoir un changement de personnalité dans certains cas. En effet, c'est comme être des esclaves! L'école, comme nous le savons tous, est le milieu idéal pour nous aidé face a la vie en-dehors de l'ecole et notre futur. Cela veut dire que l'école nous offre le droit de développer une amitié avec du monde, mais comment la mettre en marche? comment la développer si nous avons ce bracelet qui nous empêche?
Si en 2009 c'est rendu aussi fou que ca, je ne veut certainement pas savoir ques que le futur nous amène plus tard!
Anna-Maria Yannakis
ECR-204

Anonyme a dit…

c'est peut-être une bonne idée mais pas à l'école mais à leur maison, c'est exagéré.Mais le décrochage est un serieux problème de nos jours, et si il faut prendre des mesures drastiques pour mettre fina ce problème, je suis en parfait accord avec ce projet.

Francis Leblanc 202

Naomi Singh a dit…

Cet article me dérange beaucoup. Installer des bracelets GPS sur des jeunes adolescent es totalement

fou! Mais ils on la bonne idées, il veulent aider les enfants a ne pas se joindre au gang de rues.

Cependant leurs approche est absurde. Les jeunes son très complex, oui moi aussi il y a des jours

ou je en veut pas étudier ou faire mes devoirs mais je les fait quand même. Oui, étudier et apprendre

est très important mais les jeunes on besoin d'une vie personnel,social mais avec ces bracelets il

on pas de liberté. Ils pourraient utilisé d'autre techniques pour que ces jeunes étudisent. Peut

être le rendre plus amusant. Je suis persuader que si ils rendent étudier amusant, y vont le faire

eux même. A mon avis je ne voudrais pas de bracelets GPS sur mon poignet !


Naomi Singh 204

Bianca 204 a dit…

Moi je suis contre cette affaire.
Mettre des bracelets GPS sur la main d’un adolescent c’est vraiment ridicule.
Avec cette procédure l’enfant n’aura jamais droit a ça vie privée.
Il serait tout décourager. Oui je comprends qu’il met ces bracelets pour protéger les enfants mais, si les enfants sont intelligents il vont savoir que ce n’ai pas bon ce qu’il font.

Francis Clement-Soucy Gr.206 a dit…

Moi,l'idee des bracelet GPS je trouve ca exagerer.On est pas en prison on a le droit de respirer pis d'etre libre de faire ce qu'on veux.Si on veux decrocher c`est notre probleme pas celui du monde qui nous mettre des bracelet mais moi personnellement je decroche pas mais pour ceux que c`est le contraire c`est leurs affaires.Mais serieusment je ne croit pas qu'ils vont jusqu`a nous mettre des bracelet pour nous controler.

Anonyme a dit…

Bonjour M.Lavoie

Je trouve cela révoltant et très insultant qu'il nous emprisonne ainsi, excuser l'expretion comme des animeau! Tout de même un peu de repect! Tout au long que je lisais le texte je me poser la question suivante: Save-t-il vraiment ce qu'il font? Je me posais cette question car pour moi quand tu "rétrici" la liberté d'une personne il me semble qu'après elle n'ai plus aucune envie de respecter n'importe. Après tous la liberté fait parti de l'éducation donc si tu l'enlève c'est comme si tu enlevais une partie de ton éducation.

En conclusion, je ne trouve pas du tous responsable de leur par d'enlever une parti de l'éducation d'un jeune pour soit dison en rajouter une.


Lina El Bakir
GR:124 NO:10

Anonyme a dit…

Salut M.Lavoie, moi je suis tout simplement en désaccord avec le GPS. Je trouve ça vraiment ridicule qu'on ne laisse pas l'élève tranquille. D'après moi c'est pas avec des GPS qu'on encouragera les décrocheurs. C'est en essayant de l'aider à comprendre que c'est important d'aller à l'école et essayer de savoir pourquoi il voudrai décrocher l'école. Je pense que c'est comme ça qu'on aidera les personnes qui veulent décrocher, pas en les mettant des GPS.

Rakotomamonjy, Franck Gr: 204

Anonyme a dit…

Non Desoler mais sa se fais vraiment pas !!!! Metre des bracelets GPS pour savoir on est ou et tout .Non desoler mais je trouve sa vraiment CAVE desoler pour se mot mais cest vrai.Avant de nous donner cest bracelets reflechiser si vous vous aimerrer sa que on vous donne se truc pour vous surveyer 24 sur 24 ????? Moi non mais vraiment pas .Si quel qun me donne sa je pense que je vais lui faire avaller . La confience dans tout sa elle est ou ???? Non vraiment Donner moi pas sa parce que je vais vraiment mal Reagire et ses une promesse



Jade Vanloo Groupe 101

Marie-France a dit…

Marie-France Lavallée gr:504

Bonjour Monsieur Lavoie, je trouve que c'est une idée totalement stupide , mettre des bracelet GPS sur des élèves pour surveiller leurs déplacement.Sérieusement quand jai lu cet article je n'en revenai pas de voir comment le monde n'a plus de bon sens.Les écoles n'ont déjà pas asser de budget pour les rénover mais ils vont dépensser un aussi gros montant dans une chose aussi inutile que sa ?
C'est brimer notre vie personnelle , on devrait avoir droit à notre vie privée en dehors de l'école , avoir le droit de vivre notre jeunesse pleinement , non en fesant des devoirs et de leçons sans relache . Et est-ce que vraiment cela empêcerai le décrochage ? je ne pensse pas.

Anonyme a dit…

salut

moi je ne sais pas si ses bien ou pas parce que les jeunes d'aujourd'hui lache l'ecole tres tot et de nos jour l'argent est tres important pour vivre.les gens faudrait qu'il se rendre plus loin dans la vie sans decrocher.avoir au moin minimum un diplome d'etude secondaire ou meme plus.

merci

exotic groupe 202

Anonyme a dit…

Je trouve qu'il est rédicule d'imposer un bracelet pour surveilller les déplacements des enfants. Cela pourrait mener a des révoltes de la part des enfants et meme des suicides si nous allons plus loin. L'école devrait etre pour les personnes qui veulent apprendre et chacun a son choix a faire dans la vie.
Valérie Dubois 509

Anonyme a dit…

Je ne crois pas qu'un bracelet aide les élèves à rester à l'école.. je crois que cette idée ne fera que les repousser davantage. Si un étudiant ne veut rien savoir de l'école je ne vois pas pourquoi l'usage d'un bracelet qui l'obligerait à rester dans cet établissement l'aiderait à écouter ses professeurs et le motiverait à réussir.
Genevieve boucher
gr:502-09

Sébastien Beauregard a dit…

Je trouve ça un peu rédicule parceque je ne crois pas que c'est en utilisant ce genre de moyen qu'on peu règler c'est problèmes.

Selon moi les solutions à prendre sont plustôt des approches "pshycologique".Ce que je veux dire par ce genre d'approche est par exemple parler à l'élève pour trouver les raisons du décrochage et par la suite l'aider en trouvant des solutions pour le régler.

Oubliger quelqu'un à porter une objets de la sorte ne va pas l'aider du tout car il est oubliger de ne pas sortir du territoire de l'école, oubliger de ne pas sortir de la maison tandis que si il le fait par lui même il s'imppose c'est limite lui même et ne fait plus en sorte d'être décrocheur par la suite.

Être décrocheur ne veux pas dire être un criminel, imposé ce genre de limite serais parfait pour les criminels mais surtout pas pour des élèves qui ont de la misère.

Croyez-vous qu'ils aiment ça être décrocheur?

Personnellement je ne crois pas.

Anonyme a dit…

VOYON DON :o des bracelet GPS les jeunes un jour dans leur vie ils vont bien se rendre compte que les travaux a l'école il faut que tu les fasse pi il faut que tu y aille a l'école si tu veu une job payante plus tard.
C'est quoi qui va arriver après, ils vont nous tenir en laisse. tant qu'à y être metter des barreau après l'école! Tant mieu si sa marche au État- Unis mais je trouve ça bizarre si ils font ça ici ca va etre ridicule.
J'peux comprendre qu'il y en a qui sont...Différent à l'école =)... mais faite nous confiance et arrêter d'être ACCAPARANT peu-être qu'on aurait moin le goût de s'en aller =P. C'est vrai le problème vient pas des jeune uniquemen... on devraient autant corrigé les parents au moment de l'enfance que les jeunes.

Samantha Vermette GR.509

Anonyme a dit…

flancedmonsieur lavoie je trouve que les parent qui font cela a leur enfants sont en quelque sorte non-confiant envers leur enfants ce qui me désolent mais en meme temps les parent qui vont cela ces qu`il veulent le bien de leur enfants car en fesant ca il leur donee plus de chance de reussir dans la vie.

gabriel doyle groupe:206

Anonyme a dit…

Ce projet est une bonne idée contre le décrochage mais on serait comme des animaux dans une cage mais le bracelet a aussi des défaults, l'élève pourrait le décrocher si il est habile,mais aussi comment les écoles trouveraient l'argent pour le projet pilote? Et ça nous priverait aussi de certaines libertés.

Isaac Legault-Navarrete gr.124

Anonyme a dit…

Monsieur Lavoie,
Je comprends ce qu'ils tentent d,accomplir avec ses bracelets GPS mais à mon humble avis, ils ne rêgleront pas les problèmes à la source, celui de la persévérance, de la motivation, de la détermination, de la discipline!

Rien de mieux que l'éducation pour améliorer la situation...En plus trouvons les forces de chacuns! Certains d'entres-nous n'atteindront jamais les études universitaires et puis quoi?!!! Ils deviendront des mécaniciens, des patissiers...Trouvons notre essence même, voilà la solution!


Mathilde Dutil
Groupe 204

Grisant a dit…

Personnellement je pense sincerment que sa n'amiliorapas beaucoup les performence. en plus les surveillant auront plus de travail. Faudra engager plus de personnel. Et qui se rammasera la facture. ses les parent ou plutot tout ceux qui pais des impot et l'a moi qui travail et qui économise mon argent.... en plus il est bien prouver que le matériel scolaire se dégrade rapidement grace a nos chers éleve. (voir les pupitre dans les classes) en gros ses cela que javais a dire je vous souhaits a tous bonne soiré!

Valérie P. 504 a dit…

Je trouve ça vraiment dépassé. Lorsqu'il faut utiliser un bracelet GPS pour contrer le décrochage scolaire c'est qu'il y a une étape qui a été sautée. Je crois la meilleure façon est d'en parler mais cela risque de faire moins d'effet que le bracelet. Moi si on m'en metterait un je me sentirait emprisonnée car ont aurait aucune liberté quant au périmètre de sécurité pour le programmer autour de la maison. Je crois qu'il faut faire confiance et non utiliser la technologie pour voir si la confiance règne.

cathy guillaume sam sot gr:506-02 a dit…

je suis totalement contre cette metode car comme une des specialiste a dis dans larticlee..plus quon vas nous forcer a aller a lecole plus nous alons nous sentir brimé dans notre liberté et dans nos choix et moin nous allons avoir lenvi dobeir.Deolus je trouve que ce texte souleve un point tres interressant ..lecole nest effectivement pas adapté a tout le monde et il ne faut pas oublier quil faut toute sorte de gens dans la vie autant des medecins ke des mecanicien!

Anonyme a dit…

Les adultes sous-estimes les enfants sans arrêt.
UN BRACELET GPS!!!C'est tellement absurde, nous ne sommes pas libres et ils veulent enlever aux gens encore plus de liberté qu'ils n'ont pas.D'après moi le projet pilote ne va apporter que des malheurs, sois le suicide, le stress constent, le renfermement et ainsi de suite.Comment être heureux quand on ne peut pas lâcher notre fou. C'est plus une école, s'est une prison.

Marie-Eve Langelier